Collège

Hypothèse : une soif de vengeance

Date : Dimanche 12 mai 2024

 

Aujourd’hui, j’ai lu que le collège étais jadis un hospice d’humanité.

Proche de la faïencerie, il accueillait probablement les employés blessés ou malades en raison des conditions de travail difficiles, notamment l’utilisation de produits chimiques. Léonard Racle lui-même y a séjourné après être tombé malade car sa consommation de viande rouge était excessive. J’ai également retrouvé un journal parlant de Léonard Racle dans la période ou il était hospitalisé.

 

Retranscription des pages du journal de la soignante parlant de Léonard Racle du 21 décembre 1790 :

« Aujourd’hui est venu un homme, malade de son travail. Je l’ai aussitôt reconnu : Léonard Racle. La dernière fois que j’ai entendu son nom c’est quand un ouvrier s’est tué à cause de lui. il l’avait dépouillé, ce pauvre homme de tout ses biens, il ne lui a même pas prêté une once de regrets ou de remords.

Aujourd’hui, et pour ce pauvre homme, c’est à son tour. »

 

Retranscription des pages du journal de la soignante parlant de Racle du 26 décembre 1790 :

« Aujourd’hui j’ai pu discuté avec le chanoine, il m’a confié que lui aussi avait des différents avec Léonard Racle il lui aurait construit une maison animée par les rituels satanique et de magie noire, il m’a confié qu’il entendais des rumeurs sur sa maison mais que personne n’osait lui dire ce qu’il s’y passait. Je pense que ce Racle est un danger pour nous, nous avons convenu d’un plan. »

Horaires d'ouverture

Ouvert de début Avril à fin Octobre.
Tous les jours de 14h00 à 18h00 sauf le mardi.